-publication-du-gerac-les-observateurs-asiatiques-au-conseil-de-larctique-une-menace-pour-les-etats-membres
bandeau UL
Hautes études internationales

Mercredi 8 mars 2017

Publication du GÉRAC : Les Observateurs asiatiques au Conseil de l'Arctique, une menace pour les États membres ?

Le Groupe d'études et de recherche sur l'Asie contemporaine (GERAC) publie un travail de recherche de Julie Babin, doctorante en géographie. Son document, Les Observateurs asiatiques au Conseil de l'Arctique, une menace pour les États membres ?, a été supervisé par Frédéric Lasserre (Département de géographie), membre du GÉRAC.
Extrait de l’introduction
 : « Les bouleversements engendrés par le changement climatique dans la région arctique ont participé à son retour sur la scène géopolitique, entraînant les scénarios les plus dramatiques comme la possibilité d’une nouvelle “Guerre froide” pour s’approprier les ressources arctiques ou la création d’une “autoroute maritime”. Si les États arctiques, et notamment la Russie, ont effectivement opéré ces dernières années une réorientation de leurs programmes militaires et économiques vers l’Arctique, c’est néanmoins l’intérêt croissant de l’Asie pour cette région qui a davantage attiré l’attention des médias et chercheurs ces dernières années. »

 Lire le texte entier (31 pages)

Julie Babin est doctorante en Géographie à l’Université Laval. Ses études l'ont amenée à s'intéresser aux politiques arctiques des États asiatiques avec une attention particulière pour le Japon. Diplômée d'une maîtrise en géopolitique et sécurité internationale par l'Institut Catholique de Paris, elle a poursuivi ses études pendant une année au Japon, puis autre année en Corée du Sud.

En savoir plus sur le GÉRAC

 

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP). Tous droits réservés. © 2016 Université Laval
Panneau d'administration