analyse-du-risque-politique-dans-lespace-sahelo-saharien-cours-disponible-a-l'hiver-2018
bandeau UL
Hautes études internationales

Mercredi 29 novembre 2017

Analyse du risque politique dans l'espace sahélo-saharien : Cours disponible à l'hiver 2018

Le nouveau cours Analyse du risque politique dans l'espace sahélo-saharien (ETI-6006) est disponible pour les étudiants de la maîtrise en études internationales, à l’hiver 2018. Il sera offert par Adib Benchérif, doctorant à l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa.

Description du cours : Ce séminaire vise à initier les étudiants à une sous-discipline de la science politique et de la discipline des Relations internationales : l’analyse du risque politique. Le séminaire met l’accent sur l’étude de l’espace sahélo-saharien, ce qui englobe à la fois l’Afrique du Nord et le Sahel. Le cours a pour vocation de conjuguer une démarche professionnalisante avec une rigueur théorique et méthodologique et l’acquisition d’une connaissance empirique de l’espace sahélo-saharien.

Après une présentation des fondements théoriques et épistémologiques de cette sous-discipline, et de ses liens disciplinaires avec l’économie, la finance, la gestion et le droit, les étudiants seront initiés aux principaux outils de l’analyse du risque politique par le biais d’exercices focalisés sur les enjeux de sécurité dans l’espace sahélo-saharien. 

L’analyse du risque politique dans l’espace sahélo-saharien implique une compréhension des enjeux d’économie politique, où les questions de sécurité et de développement sont étroitement intriquées. Le séminaire permettra donc aux étudiants d’approfondir leurs connaissances sur l’Afrique du Nord et le Sahel mais aussi d’explorer les relations politiques, sociales et économiques entretenues entre ces deux régions.

Consulter le syllabus du cours

 

Adib Benchérif est un ancien diplômé de la maitrise en études internationales (2013). Il est présentement doctorant à l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa et est détenteur d’une bourse de doctorat du Programme d’études supérieures du Canada Joseph-Armand Bombardier du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH).

Ses intérêts de recherche portent sur les enjeux de sécurité dans l’espace sahélo-saharien, plus particulièrement sur les rébellions touarègues. Ayant réalisé plusieurs terrains de recherche dans les pays de la région, à savoir l’Algérie, le Mali et le Niger, il met l’emphase dans ses études sur les représentations et les imaginaires des acteurs pour permettre la résolution des conflits internationaux. Affilié à plusieurs centres de recherche en relations internationales, il est chercheur associé au Centre Francopaix de la Chaire Raoul-Dandurand et à l’Observatoire sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord de l’UQAM, chercheur junior au Canadian Network for Research on Terrorism, Security and Society (TSAS) et membre associé au Centre interdisciplinaire de recherche sur l’Afrique et le Moyen-Orient de l’Université Laval (CIRAM). Il a aussi été analyste en risque géopolitique à la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Adib exerce à présent en qualité de formateur et de consultant en analyse du risque politique et en résolution de conflits. Il est présentement consultant pour Avocats sans frontières Canada dans le dossier de la réconciliation malienne et a publié de nombreuses études sur la violence politique dans l’espace sahélo-saharien, notamment dans les revues Terrorism and Political Violence et Mediterranean Politics.

 

 

Information : programmes@hei.ulaval.ca

 

 

 

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP). Tous droits réservés. © 2016 Université Laval
Panneau d'administration