daniele-belanger-titulaire-de-la-chaire-de-recherche-du-canada-sur-les-dynamiques-migratoires-mondiales
bandeau UL
Hautes études internationales

Mardi 23 janvier 2018

Danièle Bélanger, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les dynamiques migratoires mondiales

Notre collègue Danièle Bélanger, professeure titulaire au Département de géographie, est titulaire de la nouvelle Chaire de recherche du Canada sur les dynamiques migratoires mondiales.

La crise migratoire qui sévit depuis quelques années, qualifiée par de nombreux observateurs comme la plus grande crise migratoire depuis la fin de la 2e guerre mondiale, est brûlante d’actualité. Loin d’être nouvelle, cette situation attire énormément l’attention médiatique et politique, étant donné le contexte mondial provoquant l’émigration de populations aux prises avec des conflits armés, des régimes totalitaires violents, des événements environnementaux ou une stagnation économique chronique.

Dans ce contexte, la chaire contribue à répondre à un besoin urgent en connaissances scientifiques sur des enjeux globaux à haute pertinence sociale. En se concentrant sur les parcours, les précarités et les territoires migratoires, les travaux de la chaire permettront d’aborder et de mieux comprendre les dynamiques entre mobilité et immobilité, les succès et les échecs migratoires, ainsi que la reconfiguration des espaces migratoires.

Danièle Bélanger est professeure titulaire au Département de géographie de l’Université Laval à Québec depuis 2013. Elle a pour mission le développement de la recherche et de la formation sur les migrations internationales. Entre 1997 et 2012, elle était professeure au Département de sociologie de l’Université Western Ontario à London (Ontario) et titulaire de la chaire de recherche du Canada sur la population, le genre et le développement. Ses travaux de recherche récents portent sur les migrations internationales au sein de l’Asie et des Amériques. Elle s’intéresse particulièrement à la mobilité de la main d’œuvre, aux migrants en situation de précarité, à l’impact des politiques migratoires sur les droits des migrants et aux migrations féminines. Ses travaux ont été financés par le CRSH et le CRDI.

Elle est co-auteure de Rethinking Transit Migration, Precarity, Mobility and Self-Making in Mexico qui sortira d’ici la fin de l’année 2015 chez Palgrave Macmillan et de l’article ‘Labour Migration and Trafficking among Vietnamese Migrants in Asia’ (The Annals of the American Academy of Political and Social Science, May 2014).

Elle s’intéresse également aux causes du déficit démographique féminin en Asie ainsi qu’aux conséquences de ce phénomène démographique sans précédent pour les sociétés concernées. Elle a aussi fait sa marque dans les études vietnamiennes avec ses travaux sur le genre, la famille et les classes sociales publiés entre autres dans trois ouvrages qu’elle a codirigés et qui ont été publiés chez Springer (2014), Stanford University Press (2009) et Cornell University (2002).

 

 

Site internet de la Chaire

Suivre la Chaire sur Facebook

Suivre la Chaire sur Twitter

 

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP). Tous droits réservés. © 2016 Université Laval
Panneau d'administration