guerre-commerciale-chine/etats-unis-nouveau-contexte-du-marche-mondial-du-soja-–-analyse-de-riadh-mestiri
bandeau UL
Hautes études internationales

Mardi 23 octobre 2018

Guerre commerciale Chine/États-Unis: nouveau contexte du marché mondial du soja – Analyse de Riadh Mestiri

Riadh Mestiri publie une chronique pour le  Centre d’études interaméricaines (CEI). M. Mestiri fait partie de l’équipe du CEI, en tant qu’étudiant chercheur. 

Contexte : La guerre commerciale enclenchée le 6 juillet 2018 entre les États-Unis et la Chine s’est répercutée immédiatement sur le prix du soja dans le marché international. Cette prise de bec entre les deux premières puissances économiques mondiales sur les tarifs douaniers risque de bouleverser le marché agricole mondial pour une durée indéterminée. Dans les Amériques, plusieurs acteurs sont préoccupés par les implications de cette « guerre », incluant le Canada, le Mexique, le Brésil et l’Argentine. Dans ce document, nous analysons brièvement comment la hausse des tarifs douaniers sur l’acier et l’aluminium frappe le prix du soja et quelles conséquences cela entraine.

 

Lire l’analyse

 

Riadh Mestiri est titulaire d’un diplôme d’ingénieur agronome spécialisé dans la gestion des ressources naturelles, obtenu à l’École supérieure d’agriculture de Mograne (Tunisie), et d’un master of science en marketing agroalimentaire, obtenue à l’Institut Agronomique Méditerranéen de Zaragoza (Espagne). Son projet de fin d’études agronomique et son mémoire de maitrise ont porté respectivement sur : « Le changement de l’occupation du sol, par l’outil télédétection, des ressources forestières sur le gouvernorat de Bizerte »  et « L’impact de la volatilité des prix mondiaux des matières premières sur le secteur agricole espagnol : Une application aux secteurs des viandes ». Fort de son expérience à l’international et de sa maitrise des langues, il favorise l’interdisciplinarité dans ses travaux de recherche et effectue depuis 2015 une thèse de doctorat en sciences géographiques à l’Université Laval. Sa recherche doctorale porte sur la caractérisation de système agraire urbain, par l’étude comparée de l’agriculture urbaine à La Havane et à Québec, et ce dans un contexte de planification de villes durables et d’ouverture économique à Cuba. Les objets de recherche de ses travaux portent sur l’agriculture urbaine, les politiques publiques, les villes durables, les systèmes agraires urbains et les pratiques de gouvernance.

 

 

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP). Tous droits réservés. © 2016 Université Laval
Panneau d'administration