limpact-de-la-speculation-boursiere-sur-les-matieres-agricoles
bandeau UL
Hautes études internationales

Mardi 18 avril 2017

L'impact de la spéculation boursière sur les matières agricoles : l'excellent essai de Rachel Lévesque

Diplômée de la maîtrise en études internationales, Rachel Lévesque est maintenant Conseillère aux affaires de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture. Elle a orienté ses études en sécurité alimentaire et nutritionnelle, et en droit à l'alimentation. Elle se passionne particulièrement pour les enjeux alimentaires et agricoles, et pour le développement de solutions concrètes pour sensibiliser et mobiliser la communauté nationale et internationale. 

L'impact de la spéculation boursière sur les matières agricoles est son essai final de maîtrise.

Extrait de l’introduction :

« La dérégulation des marchés financiers des années 2000 a ainsi préconisé l’arrivée d’un nouveau type de spéculation sur les marchés des matières premières, ayant pour conséquence de dénaturer ces marchés de leur fonction première, pour les rendre plus volatiles, et sujets à de grandes explosions des prix des denrées. Pour plusieurs experts, cette financiarisation de l’agriculture a conduit à la crise alimentaire de 2008, plongeant ainsi une très grande partie de la population mondiale dans un état d’insécurité alimentaire chronique. Cependant, il est important de mentionner que tous ne sont pas d’accord pour accuser la spéculation boursière d’avoir causé les évènements de 2008, et donc de posséder un impact sur la volatilité des prix des matières premières agricoles responsable de l’insécurité alimentaire de plusieurs régions du monde. D’où l’intérêt de se pencher sur la problématique de la spéculation boursière sur les matières premières agricoles. Plus précisément, il sera question de vérifier si la spéculation boursière sur les matières premières a bel et bien eu un impact lors la crise alimentaire de 2008. »

Lire l'essai complet de Joëlle (pdf)

Rachel a travaillé sous la direction de Guy Debailleul, professeur au Département d'économie agroalimentaire et des sciences de la consommation.

 

En savoir plus sur nos formations

 

Conception et réalisation : Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP). Tous droits réservés. © 2016 Université Laval
Panneau d'administration